Les Gens du Voyage

Question de Monsieur le Conseiller Mohamed KADIM

Monsieur le Bourgmestre,

Bien que faire face aux campements « sauvages » des gens du voyage n’est pas tâche aisée, en septembre dernier, une centaine de gens du voyage s’étaient installés à proximité du Centre d’examen du permis de conduire à Couillet. Une gestion collaborative avec la Ville avait été mise en place. Une expérience positive dont on ne peut que se féliciter.

Il n’empêche néanmoins que ce dernier évènement avait remis sur le devant la scène la nécessité d’aménager une zone d’accueil permanente pour les gens du voyage ; projet qui avait déjà connu une avancée avec l’arrivée d’une référente en 2016.

Toutefois la mise en place de cette zone équipée pour offrir une solution décente aux communautés et apaiser les tensions de voisinage semble tarder.

Monsieur le Bourgmestre, je vous ai plusieurs fois interrogé sur le sujet. On sait que le site du Pircha à Gosselies a été identifié comme zone d’accueil permanente. Cette parcelle fait partie du domaine de l’Ancien charbonnage du Grand Conty et du Spinois.

On apprend par la presse qu’Igretec attend le lancement par la Ville d’un marché de services pour s’assurer de la compatibilité des sols et l’absence de pollution. Monsieur le Bourgmestre, pouvez-vous me faire le point sur l’état d’avancement de ce dossier ?

 

Réponse du Bourgmestre

La Ville possède effectivement une référente pour les gens du voyage. Lorsqu’ils s’installent sur un terrain de la Ville, elle intervient pour l’encadrement du séjour, au niveau des poubelles, l’eau et de l’électricité. Le terrain d’accueil va donc être rééquipé. Ce n’est pas nouveau, depuis un long moment, la Ville de Charleroi réfléchit à un terrain d’accueil pour les gens du voyage. Et ce terrain se trouve à Gosselies

 

UN TERRAIN À GOSSELIES » Site du Pircha »

 

Le site se trouve sur Gosselies, et une étude de faisabilité est toujours en cours. Pour la poursuivre, un marché de services va être lancé. L’opérateur qui sera retenu devra fournir des informations supplémentaires sur la nature du sol et la stabilité du terrain de Gosselies, envisagé pour devenir la zone d’accueil.

Ce terrain anciennement occupé par une activité industrielle mais réhabilité depuis nous semble une solution intéressante, notamment grâce à sa localisation, à proximité de l’E42 et de l’A54

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *